Video source missing

ACCUSES DE FILOUTERIE D’HÔTEL A VITORIA AU BRESIL PAUL ERIC EMERY ET LOUIS ROGER KOUM NGANGUE CONTRE-ATTAQUENT

ACCUSES DE FILOUTERIE D’HÔTEL A VITORIA AU BRESIL PAUL ERIC EMERY ET LOUIS ROGER KOUM NGANGUE CONTRE-ATTAQUENT

 

Depuis le Samedi 28 Juin 2014 le site dédié au football Mboafootball.com a mis en ligne et sans précaution aucune les pièces d’identités des deux Français nés au Cameroun en les accusant de s’être faits passer pour des membres de la délégation camerounaise dans l’hôtel Golden Tulip de Vitoria au Brésil et avoir quitté l’hôtel sans payer en dissimulant leurs bagages avec la complicité de Mme Songo l’épouse de l’ancien portier des Lions Indomptables un reportage un peu trop sensationnel  qui met en doute le sérieux avec lequel ces investigations ont été menées.

Si les deux compatriotes ont bien été à certains moments ensemble dans cet hôtel, ils n’y ont pas séjourné aux frais de la délégation camerounaise et surtout n’y ont pas toujours séjourné au même moment comme en attestent les pièces présentés.

Mr Emery  séjourne à l’hôtel Golden Tulip du 8  au 26 Juin 2014 date de son retour en France mais Mr Koum arrive au Brésil le 11 Juin 2014 et séjourne dans à l’hôtel Vitoria Palace jusqu’au 16 Juin 2014 comme en attestent les reçus présentés.

L’article signé par Steve Djouguela brille par l’amalgame entre les factures de restaurations, les frais de téléphone, les durées de séjour contradictoires de l’un et de l’autre, les virées en boites de nuits, les montants incohérents, et surtout néglige le fait que l’on ne peut séjourner une semaine dans ce genre d’hôtel à quatre étoiles sans garantie ou avoir au préalable laissé l’empreinte de sa carte de crédit par laquelle l’établissement peut accéder directement à votre compte bancaire en cas de litige, d’autre part s’agissant de Français, pourquoi interpeller  l’Ambassade du Cameroun au Brésil dans cette affaire ?

S’il est vrai qu’au Cameroun on a l’habitude de tout payer en espèces il serait temps que nos compatriotes sachent que dans les pays développés, au-dessus d’un certain montant, les établissements n’acceptent pas les paiements en espèces car la loi l’interdit.
Lien vers les éléments matériels présentés :

https://www.facebook.com/parfaitvalere.mbeg/media_set?set=a.652281238192093.1073741936.100002306678137&type=3

 

 

 

 

 

 

 

 

camernews-Emery-et-Koum

camernews-Emery-et-Koum