Accusée de défaillance dans le ramassage d’ordures, Hysacam annonce le déploiement de 140 camions à Douala et Yaoundé

La société Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam), en situation de monopole dans le secteur du ramassage d’ordures, veut faire oublier les critiques qui lui sont adressées depuis plusieurs mois.

Hysacam annonce, ce 24 octobre, que, suite à l’acquisition récente de 211 nouveaux camions et 17 engins, 140 véhicules seront rapidement déployés dans les deux principales villes du Cameroun que sont Yaoundé et Douala. Ce seront, respectivement, 66 camions dans la première métropole et 74, dans la seconde. La ville de Bamenda, quant à elle, en recevra onze. Le reste sera ventilé dans les autres régions du pays.

Pour justifier les perturbations observées dans le ramassage des ordures, Michel Ngapoun, président-directeur général d’Hysacam, explique que plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation. « Quand vous n’avez plus d’argent et que vous ne pouvez pas garantir des paiements aux entreprises qui livrent du carburant, nous aurons du mal à faire sortir les camions qui sont un peu âgés et cela nécessite plus d’entretien à un moment où il n’y a pas de paiements », déclare M. Ngapoun.

Le PDG rassure qu’avec l’acquisition de nouveaux engins, sa flotte est désormais constituée de 620 camions. Mais il est à noter que la présidence de la République a déjà instruit l’ouverture du marché dans ce secteur.