camernews-dieudonne-costume

Acculé en France, l’humoriste Dieudonné Mballa veut rentrer au Cameroun

Acculé en France, l’humoriste Dieudonné Mballa veut rentrer au Cameroun

L’homme de scène controversé a récemment publié une vidéo dans laquelle il parle d’un retour sur la terre de ses ancêtres en 2017.

Les ennuis judiciaires de Dieudonné Mballa pourraient-elles le pousser à venir s’installer au Cameroun ? L’humoriste envisage sérieusement cette hypothèse. En effet, le franco-camerounais a diffusé le 22 décembre 2015, une vidéo sur la toile dans laquelle il parle d’un retour chez lui au terme d’une tournée de 2 ans en France.

«Mon spectacle ‘‘En paix’’ sera mon dernier spectacle. Je me suis laissé jusqu’à fin 2017, je partirai ensuite en Afrique sur la terre de mes ancêtres. C’est là-bas que je compte terminer mon existence.», a expliqué sans ambages Dieudonné Mballa. Dans ses propos, l’un des hommes de scène les plus célèbres de France ne mentionne pas le nom de son pays d’origine. Mais il y a très peu de doute qu’il fait allusion au Cameroun, son père étant un natif du village Olama dans la région du Centre.
D. Mballa n’est pas à sa première annonce de ce genre. En septembre 2015 déjà, il indiquait dans une autre vidéo qu’il voulait s’installer au Cameroun. Il appelait d’ailleurs les internautes à le suivre: «Ça bouge là-bas. D’ailleurs si vous êtes intéressés par changer d’air, changer de vie, n’hésitez pas (…). Vous avez des compétences, vous êtes électriciens, charpentier, infirmier… Il y aura besoin de tout puisqu’on part de la brousse, on est dans la jungle équatoriale… et demain ça sera une ville».
La décision de l’humoriste a sans doute un lien avec ses multiples ennuis avec la justice depuis des années. Lorsqu’il ne s’agit pas des soucis avec le fisc, il est poursuivi pour ses propos généralement qualifiés d’antisémites. Le 25 novembre dernier, D. Mballa était une nouvelle fois condamner, cette fois par le tribunal correctionnel de Liège à deux mois de prison ferme pour «propos négationnistes et haineux» lors d’un spectacle en mars 2012.
camernews-dieudonne-costume

camernews-dieudonne-costume