Accès aux TIC: aux bons soins de l’ambassadeur d’Israël

 Du matériel informatique remis mercredi dernier au Cetic de Ngoa-Ekele à Yaoundé, par S.E. Ran Gido

 

En marge de la célébration de la fête nationale de l’Etat d’Israël, S.E Ran Gidor, ambassadeur d’Israël au Cameroun, a remis une vingtaine d’ordinateurs au Cetic de Ngoa-Ekelle à Yaoundé. La  cérémonie s’est tenue dans les locaux de cet établissement d’enseignement technique industriel et commercial. Pour l’accompagner dans cette action, le personnel du ministère des Enseignements secondaires était massivement présent. Cet acte, qui s’inscrit en troisième position dans la série d’activités menées par l’ambassade d’Israël pour la célébration de la fête nationale de ce pas ami, vise à renforcer la coopération israélo-camerounaise, les capacités de cet établissement en matière de formation aux  technologies de l’information et de la communication (TIC). Mais également à susciter des vocations chez les apprenants, et plus tard, à les amener à s’intéresser à l’informatique et à l’économie numérique, afin de répondre à la demande dans ce  secteur en forte croissance.
Pour agrémenter ce moment, exclu la prestation offerte par un groupe de danse traditionnelle, l’ambassadeur a visité les salles de diverses filières d’enseignement: les salles d’informatique, de construction en ouvrages métalliques, de mécanique générale et l’atelier de reproduction, entre autres.  Au final, Ran Gidor a indiqué que pour lui, « Il ne s’agit pas d’une simple remise de dons d’ordinateurs, mais d’un investissement dans l’éducation pour un développement durable ». Jeannette Bivina, directeur de cet établissement, est allée dans le même sens, en rassurant, d’en faire bon usage.