A la découverte du Fon de Bafut, l’homme aux 100 femmes et 500 enfants

Abumbi II est le 11e Fon (roi) de Bafut, l’une de plus grandes chefferies du Nord-Ouest Cameroun. Polygame, il a hérité de 72 femmes de son père à son décès

Si elle est perte de vitesse, notamment chez les jeunes urbanisés, la polygamie – autorisée par la législation camerounaise – n’a pas pour autant disparue dans les mœurs; et les épouses du Fon (appellation du roi ou chef coutumier dans les régions anglophones du Cameroun) de Bafut en sont l’illustration la plus aboutie.
Avec le décès de son père en 1968, le roi Abumbi II a été intronisé à la tête de la chefferie de Bafut, l’une des plus grandes et des mieux organisées de la région du Nord-Ouest, dans le département de la Mezam, héritant dans la foulée des épouses de son père. Le Fon est désormais responsable de 100 femmes, dont 72 qui furent mariées à son défunt père ; et 500 enfants appartenant à l’ensemble de ses épouses.

Derrière le succès de chaque grand homme se cache une grande femme fidèle, a déclaré la reine Constance, la troisième épouse du roi, à la chaine américaine CNN.

 

© Alamy
Le Fon Abumbi explique qu’il est de son devoir de préserver la culture et les traditions de son peuple

Notre tradition veut que lorsque vous devenez roi, les femmes âgées se chargent de transmettre la tradition aux jeunes femmes, et aussi qu’elles enseignent la tradition au roi, parce qu’il a d’abord été un prince, a-t-elle ajouté.

Même s’il l’on observe aujourd’hui moins de mariages polygames dans la société camerounaise, le roi Abumbi II estime pour sa part qu’il est de son devoir de continuer à préserver la culture et les traditions de son peuple. Il souligne également que ses épouses sont très importantes pour lui.

 

© Alamy
Le Palais royal de Bafut est un haut lieu touristique dans la région du Nord-Ouest Cameroun

Abumbi II est le 11e roi de Bafut. Il a pour rôles, entre autres, de contrôler les rapports de sa chefferie avec l’extérieur et s’assure également de la gouvernance interne. Le fon assure aussi la justice pour ses populations et exécute les rituels destinés aux ancêtres de la communauté.

Le palais royal du Fon de Bafut, appelé Ntoh et situé à 20Km de Bamenda, chef-lieu du Nord-Ouest, est une attraction touristique majeure dans la région. Il est répertorié toutefois comme un site menacé du fait des aléas dus au temps et aux intempéries. Le Bafut Fon Palace a été construit en 1901 avec l’aide des Allemands.