Afrique – People: Koffi Olomidé hué par le public à son arrivée à l’aéroport international de Kinshasa

À l’étranger comme dans son pays natal en République Démocratique du Congo, l’artiste musicien Koffi Olomidé passe sans doute l’un des rares weekends les plus pénibles de sa longue et riche carrière.

Expulsé comme un malpropre hier samedi 23 juillet 2016 du Kenya, l’auteur de la chanson a succès «Selfie» est arrivé le même jour à Kinshasa, la capitale de son pays natal. Accueilli très souvent avec les honneurs et le respect dus à son rang d’artiste de grande renommée internationale, Koffi Olomidé a été cette fois-ci  hué par le public qui se trouvait tout au long de son passage à l’aéroport international de Ndjili-Kinshasa.

C’est la conséquence d’un écart de comportement que le chanteur congolais a affiché en début de weekend à son arrivée à Nairobi au Kenya. Des images le montrent en colère en train de donner un coup de pied à une femme, présentée comme l’une de ses danseuses.

Choquées, les autorités kényanes ont pris la décision de chasser de leur territoire Koffi Olomité après plusieurs heures de garde à vue. Le Gouvernement local considère que l’acte posé par l’artiste est une violation flagrante des droits de l’homme. L’avocat de l’artiste dénonce ce qu’il qualifie de traitement inhumain. Le concert que devait donner ce weekend le chanteur congolais au Kenya a été bien évidemment annulé.