Orange FAB sera lancé au Cameroun en juin 2016 pour accompagner le développement des start-up

Invité à la conférence économique sur l’investissement  qui s’achève ce 18 mai 2016 à Yaoundé, la capitale camerounaise, Bruno Mettling, PDG du groupe Orange pour l’Afrique et le Moyen Orient, a annoncé que la filiale au Cameroun de ce groupe télécoms français lancera Orange FAB en juin 2016. Il s’agit, a-t-il précisé, d’une structure destinée à accompagner le développement des start-up locales.

Concrètement, grâce à Orange FAB, les promoteurs de start-up au Cameroun bénéficieront d’un accompagnement multiforme, dans le «respect strict de leur autonomie», a précisé Bruno Mettling. Cet accompagnement, a explicité Elisabeth Medou (photo), la DG d’Orange Cameroun, prendra la forme d’appuis à la fois technique, juridique et financier.

Orange FAB, selon Bruno Mettling, participe de l’ambition du groupe Orange de «devenir un partenaire de la transformation digitale de l’Afrique» en général, et du Cameroun, en particulier. Cette initiative, apprend-on, permet concrètement à cette firme télécoms de s’impliquer davantage dans le développement des start-up, en allant bien au-delà de la simple attribution des prix aux start-up porteuses de projets innovants. «Nous nous sommes rendus compte que beaucoup de start-up qui recevaient des prix ne parvenaient pas souvent à mener leurs projets à terme. Notre ambition est désormais d’identifier des projets murs et de transformer ces idées en opportunités d’affaires, en entreprises», a souligné Elisabeth Medou.