Voici pourquoi le Rdpc pourrait perdre les élections a l’est cameroun

Depuis plusieurs mois déjà, le président de la république est appelé pour un nouveau mandat au sommet de la République du cameroun. Les sénateurs, parlementaires, élites de toutes les régions du cameroun l’appellent à se représenter aux prochaines élections.
Au cas où le Président Biya se représentait, il pourrait souffrir des conséquences des mesures impopulaires telles que la suppression de la quote part de la redevance forestière annuelle due aux populations riveraines
Les populations riveraines de la région de l’Est Cameroun, pour qui la redevance forestière annuelle constitue la première source de revenus, pourraient sanctionner le RDPC, parti au pouvoir à l’occasion des prochaines élections à cause de la décision injuste d’attribuer leur quote part aux agents des impôts, chargés du recouvrement.
En effet ces derniers sont surpris du silence du pouvoir et sutout de leur élites membres du gouvernement ou du parlement face aux injustices qu’ils subissent. Depuis que les redevances forestières annuelles ont été supprimées, malgré leurs cris et pleurs rien a été fait par le président de la république.

Dans tous les cas, la sanction des populations de l’Est-Cameroun pour manifester leur colère face à ce silence de leurs élites du RDPC pourrait se manifester par le refus de voter le RDPC à la prochaine élection. L’espoir étant pour eux de voir le remplaçant venir à leur secours. L’élection à venir revêt pour ces populations un enjeu important. elle constitue la seule arme pour lutter contre l’injustice.