Cameroun – Ligue 2 : Feutcheu FC, champion de la phase aller !

L’équipe de Bandjoun a terminé avec panache la première moité de l’anti-chambre de l’Élite de notre fooball. Sa victoire, 3-0, sur Renaissance de Ngoumou a simplement été sans appel.

 

Une victoire admirable, tant ils ont fait preuve de détermination et d’envie de vaincre à l’exemple d’Ayuk transformé en latéral droit en lieu et place de Batomen et qui s’est révélé aux yeux du public comme l’homme de ce match.

Grâce à un jeu fait de coutres passes et de beaucoup d’explosivité, les locaux ont imposé leur rythme à ce match surtout lors de la seconde manche. Mais avant d’aller à la pause, ce sont eux qui mènent au score 1 but à zero. Intervenu à la 29e minute, le but porte la signature de Biloo qui reprend de la tête le corner botté en force par Lobe Sosso.

Les visiteurs déroulent également un beau jeu et passent à côté de l’égalisation à une minute de la pause lorsque la frappe tendue et cadrée de Kamdem rase le montant gauche du portier Sodea. La pluie s’invite à la partie pendant les 15 minutes de repos. Consequence, la surface de jeu devient lourde et boueuse.

Au retour des vestiaires, les visiteurs venus de Ngoumou vont perdre leurs repères dans la toile mise sur pied par le duo Fotso-Elouna, les deux entraineurs de Feutcheu fc. Ce dernier, encouragé par les élèves du Lycée de Bandjoun qui jouxte le stade municipal Fotso Victor, va désormais jouer dans un système de 4-3-3 avec la présence de Nyuwu Aboubakar, l’ex avant centre de Racing de Bafoussam qui fait une belle entrée. C’est lui qui est d’ailleurs au départ du 2e but de son club intervenu à la 63e minute. Parti sur le côté droit, il sert ainsi sur un plateau d’argent Ayissi. La frappe de  ce dernier est imparable. Le cuir s’immobilise dans les filets adverses.

Ce n’est pas terminé car les locaux continuent à presser, et le club de Ngoumou n’arrive plus à atteindre les 18 mètres adverses. Le même Ayissi signe un doublé à la 78e minute de jeu en reprenant un autre excellent  ballon servi de la gauche vers la droite par Tchebemou.  Le président de Renaissance de Ngoumou resté debout pendant toute la deuxième mi-temps rejoint finalement son siège à la tribune principale. Il l’a bien deviné et compris, les carottes étaient, dès cet instant, définitivement cuites pour ses poulains totalement méconnaissables au cours de la deuxième partie.

Au coup de sifflet final, les joueurs de Feutcheu FC de Bandjoun rassemblés au centre du terrain dansent et font la fête, fiers. Le patron du club, le Capitaine d’armée à la retraite,  Joseph Feutcheu, peut faire le show en serrant beaucoup de mains. Normal, son club, s’empare du fauteuil de leader à la suite de cette brillante victoire et compte désormais 32 points, à cinq longueurs de son poursuivant immédiat Stade Renard de Melong.