France : J’aime beaucoup ces honneurs rendus dans le monde aux brillants camerounais et africains de la diaspora …

Manu Dibango, comme beaucoup de grands artistes, compétences et talents africains de la diaspora, est une figure emblématique, reconnue dans plusieurs pays du monde, où des honneurs lui sont rendus au plus haut niveau de l’Etat.

C’était le cas mercredi dernier, au cours d’une audience au Palais de l’Elysée, où il a été reçu par le président François Hollande, en sa qualité de Grand témoin de la Francophonie aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Rio, aux côtés de Michaëlle Jean, S.g de l’Organisation Internationale de la Francophonie.

J’exhorte nos chefs d’Etat à suivre cet exemple et de ne plus réserver les ors de nos palais présidentiels à Vincent Bolloré, Stéphane Fouks et autres personnalités françaises et étrangères.
En France, au pays de Bolloré, le président reçoit, outre ses homologues étrangers, au quotidien, des citoyens valeureux, des investisseurs nationaux, type Paul Fokam Kamogne et bien d’autres, des sportifs, des syndicats et partis politiques. Et des personnalités qui font rayonner le pays de Leclerc.Il y’a très longtemps que Manu Dibango et de nombreuses personnalités qui donnent un lustre particulier à notre pays auraient mérité chez eux, dans leur pays d’origine, de tels honneurs.
Je rêve ? Il faut croire que non…