Fécafoot-crystal palace : l?onction des pouvoirs publics

Après une journée marathon, la délégation a été accueillie par le Ministre des Sports et de l’Education Physique (Minsep). Il était 15h20 lorsque le Ministre des Sports et de l’Education Physique (Minsep) Bidoung Mkpatt a reçu dans son cabinet le président de la FECAFOOT et sa suite.

Plantant le décor, Monsieur Tombi A Roko Sidiki a présenté Monsieur Philip Alexander, Chairman de Crystal Palace. Ravi pour cette audience, ce dernier a exprimé toute sa joie d’être au Cameroun. « Nous avons eus des échanges avec les responsables de la FECAFOOT. C’est un plaisir pour nous de savoir que nous pouvons leur être utile. C’est une fédération enthousiaste et pleine d’ambitions. Nous ne pouvons pas tout faire. Mais nous allons considérablement travailler pour un avenir prometteur.» Au-delà de la convention d’entente, Philip Alexander a dit que son club a une base importante de supporters à travers le monde. Il a souhaité que le Cameroun en soit une base arrière.

Le Président de la FECAFOOT a fait le point de la journée au Ministre Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt. « A la suite du diagnostic fait avant de postuler, nous avons constaté que le football des jeunes était le ventre mou de notre fédération. Le travail fait dans les années précédentes a permis au Cameroun d’être sur le toit du monde au début des années 2000. Nous avions des joueurs tels : Pierre Wome Nlend, Njitap Fotso et bien d’autres encore. » Avec cette génération, le Cameroun a remporté les Can de 2000 et 2002, les Jeux Olympiques de 2000 et a été finaliste de la Coupe des Confédérations en France en 2003. Les Lions indomptables ont même occupé le 13ème rang au classement Fifa. « L’on n’a pas tenu compte du vieillissement des effectifs qu’il fallait donc renouveler » a expliqué le Président de la FECAFOOT.

Après le diagnostic, il faut passer à la phase de l’action. Et l’ancien joueur de Soleil de Yaoundé a affiché toute sa maîtrise du sujet. « Nous allons mettre sur pied un Centre d’entraînement de haut niveau à Odza. Notre travail sera de détecter à travers la République les meilleurs jeunes avec l’accompagnement de Crystal Palace afin de pouvoir combler l’essoufflement de ceux qui sont là actuellement. » Il faut connaître les limites de l’effectif actuel : « Nous n’avons pas de grands noms en ce moment dans notre groupe. Nous devons gagner avec un bloc équipe comme c’est le cas en ce moment avec Crystal Palace qui jouera bientôt la Cup d’Angleterre. »

Le partenaire Anglais a reconnu ne pas « être la meilleure équipe d’Angleterre. Le 21 mai, pendant la finale, nous souhaitons que les Camerounais soient derrière nous. » Promesse a été faite en ce sens par le Ministre Pierre Ismaël Bidoung Mkpatt qui connait bien le virus du succès, lui qui a été là pendant la période glorieuse des Jeux Olympique de 2000, la Can de 2002 et la Coupe des Confédérations de 2003. Administrateur électrolysant, il a toujours trouvé le mot juste pour les athlètes et les encadreurs de tous bords.

C’est donc un speech juste sur un ton donc lui seul a le secret qui est venu clôturer cette rencontre : « Je voudrais saluer l’action du Président de la FECAFOOT pour cette heureuse initiative qui pose les bases d’aujourd’hui et de demain. Une initiative qui assure la permanence des résultats. J’encourage son sens proactif et tous ceux qui ont contribués à la matérialisation de ce projet. » S’adressant directement à Monsieur Philip Alexander, il a remercié sa modestie. En Africain, Monsieur le Ministre a souligné la valeur communicative prompte à la tradition de cette société. « C’est pour cela que les hauts responsables de mon département ministériel sont tous là. Nous sommes d’office supporters de Crystal Palace.» Enfin, pour le Ministre, « Venir contribuer à la promotion du football Jeunes n’est pas qu’un acte sportif. Il contribue au développement de la Jeunesse camerounaise. »

Les parties se sont retirées avec l’onction du principal collaborateur du Chef de l’Etat en matière de sport.