Cameroun: la Sonatrel lance ses activités

Le lancement des activités de la Société nationale de transport d’électricité est prévu pour la fin du premier semestre 2016 avec la nomination des membres du conseil d’administration

 

La Société nationale de transport d’électricité (Sonatrel) pourrait commencer ses activités avant la fin du premier trimestre de l’année en cours avec la nomination des membres du conseil d’administration, a-t-on appris mardi auprès du ministre de l’Eau et de l’Energie (MINEE).

Aux termes d’un décret, le ministre de l’Eau et de l’Energie Basile Atangana Kouna a été porté à la présidence du conseil d’administration de la Sonatrel. La nomination du conseil délibérant doit être suivie par celle de l’organe exécutif, en l’occurrence le directeur général qui sera nommé lors du premier conseil d’administration prévu courant février.

 

Le choix des responsables de la Sonatrel intervient quelque temps après l’annonce faite par le ministre de l’Economie, de la planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) Louis-Paul Motaze, de la disponibilité de bailleurs des fonds, au rang desquels la Banque mondiale, de mobiliser 600 milliards de FCFA pour le fonctionnement de cette entreprise publique.

Créée en octobre 2015, la Sonatrel a, entre autres, pour mission d’assurer le transport d’électricité afin d’améliorer les conditions de vie des populations, en ce sens que 40 pour cent de l’énergie électrique produit se perd dans le transport à cause de la vétusté des installations, indique-t-on à Energy of Cameroon (Eneo), le concessionnaire du service public de l’électricité.

La création de la Sonatrel répond aux nouvelles dispositions sur le secteur de l’électricité qui prévoient l’existence de plusieurs entités dans la production, le transport, la distribution et la commercialisationde l’électricité au Cameroun.