Cotonculture au Cameroun: la BID accorde plus de 48 milliards de F

Un accord de financement y relatif a été signé vendredi avec la Société internationale islamique de financement du commerce, pour l’achat d’intrants agricoles et de graines de coton

 

Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a signé vendredi, 05 février 2016, un décret portant ratification d’un accord de financement «Mourabaha» d’environ 48,216 milliards FCFA avec la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), filiale du groupe de la Banque islamique de développement (BID) pour l’achat d’intrants agricoles et de graines de coton, ainsi que leur vente au gouvernement du pays.

Cette enveloppe devrait bénéficier à la Société de développement du coton (SODECOTON), dont la BID est l’un des principaux bailleurs de fonds depuis quelques années.

 

Une oule de coton sur sa tige

En début novembre 2014 en effet, cet organisme avait déjà accordé au Cameroun un prêt de 8,5 milliards FCFA en vue du financement de la campagne cotonnière 2014-2015 reconduisant ainsi le même type de financement effectué une année plus tôt, d’un même montant et pour la même cause.

Créée en 1974, le capital de la SODECOTON est détenu à 59% par l’Etat camerounais, 30% par la société française GEOCOTON et 11% par la Société mobilière d’investissement du Cameroun (SMIC).