Cameroun – Manifestation: Le réseau «More Women in Politics» organise une marche à Yaoundé contre Boko Haram

La manifestation publique anti Boko Haram interviendra après la conférence mondiale sur le thème: «Leadership, entreprenariat féminin et participation politique des femmes» qui se tiendra du 24 au 26 février 2016 au Palais des Congrès de Yaoundé.

Le Réseau More Women in Politics (MWP) organisera le 27 février 2016, une marche «internationale» de soutien de la société civile aux forces armées engagées au front contre le terrorisme. Selon les organisateurs, il est question de rendre hommage à tous les pays victimes de «ces atrocités humaines, ainsi qu’aux victimes militaires et civiles dont la majorité se compte malheureusement parmi les femmes et les enfants». Il sera question de les sensibiliser, appeler à leur conscience et à la souvenance de ce qu’elles sont porteuses de vie et non de mort, apprend-on.
Cette marche dans les artères de la ville de Yaoundé capitale du Cameroun, se tiendra au lendemain de la conférence mondiale sur le thème: «Leadership, entreprenariat féminin et participation politique des femmes» organisée par le Réseau de soutien au leadership et à la participation politique des femmes (More Women in Politics) et le Groupement Inter-Patronal du Cameroun (GICAM), dans le cadre de la Commission Entreprenariat Féminin de cette institution. Cette conférence mondiale qui se tiendra du 24 au 26 février 2016 au Palais des Congrès de Yaoundé est placée sous le Très haut patronage du Président de la République du Cameroun, Paul Biya.
Selon le Pr. Justine Diffo, Présidente du Réseau More Women in Politics, cette conférence est un «cadre international de concertation dans lequel les experts venant d’une vingtaine de pays des espaces francophones et Commonwealth, vont d’entrée de jeu, identifier les moyens de consolider les acquis de la promotion des femmes aux postes de décisions dans le monde, et toucher du doigt les défis de la participation politique des femmes dans le monde en général, en Afrique en particulier, au regard des échéances électorales qui frappent à nos portes dans une dizaine de pays africains. Autrement dit, comment consolider les acquis et affronter les nouveaux défis de l’égalité de genre».
Le Réseau de soutien au leadership et à la participation politique des femmes a été créé pour booster l’émergence des femmes dans un secteur encore très dominé par les hommes. Son projet actuel est dénommé: «Appui à la massification de la participation politique des femmes aux échéances électorales de 2018: « DÉMOCRATIE AU FÉMININ »». More Women in Politics entend contribuer à l’amélioration de la démocratie camerounaise par le développement d’une culture démocratique et citoyenne chez les femmes en vue de promouvoir la paix pré et post-électorale à l’échéance de 2018 et de favoriser une meilleure expression du déterminant genre dans la gestion de la cité.