Cameroun : des promesses de 500 milliards FCfa déjà obtenues pour financer le barrage de Natchigal

Divers prêteurs publics et privés contactés par les différents partenaires du projet de construction du barrage de Natchigal, dans la région du centre du Cameroun, ont déjà fait des promesses de financements d’un montant total de 500 milliards de francs Cfa sur les 656 milliards de francs Cfa nécessaires à la réalisation de ce projet. La révélation a été faite par le ministre camerounais de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna (photo), au cours du Conseil de cabinet tenu le 28 janvier 2016 à Yaoundé.

Fort de ces promesses de financements, de l’achèvement des études de faisabilité du projet et de l’état d’avancement du processus d’appel d’offres devant conduire à la sélection du constructeur, apprend-on, le lancement définitif des travaux de construction du barrage de Natchigal sont prévues pour le 4ème trimestre 2016.

Piloté par l’Etat du Cameroun, Electricité de France (EDF), la société financière internationale (SFI) et Rio Tinto Alcan, le projet de construction du barrage de Natchigal, d’une capacité de production de 420 MW, conditionne l’extension de l’usine de la société Aluminium du Cameroun (Alucam) basée à Edéa, qui ambitionne de faire passer sa production de 90 000 à 300 000 tonnes.