L’Algérie condamne l’attentat de lundi au Cameroun

Pour le porte-parole officiel du ministère algérien des Affaires étrangères, la Communauté internationale doit exprimer sa solidarité contre le terrorisme

 

L’Algérie a condamné avec  »force » le triple attentat-suicide perpétré lundi, 25 janvier 2016, dans un marché de la localité de Bodo, au nord du Cameroun, considéré comme le plus meurtrier des attentats terroristes survenus dans la région.

Le porte-parole officiel du ministère algérien des Affaires étrangères, Abdelaziz Chérif, a affirmé que  »cet attentat lâche et sanglant contre des civils innocents et sans défense démontre encore une fois l’existence permanente de menace terroriste dans la région et est de nature à inciter les acteurs régionaux à coordonner davantage leurs efforts et à affiner leurs actions pour la lutte contre le terrorisme’‘.

 

Drapeau algérien.

 »A la suite de cet attentat, la Communauté internationale doit exprimer sa solidarité avec les pays africains frères confrontés à l’entreprise destructrice du terrorisme en leur apportant le soutien pour s’en défaire », a-t-il dit.

 »Nous exprimons notre solidarité avec le peuple et le gouvernement Camerounais », a-t-il conclu.