Cameroun – Réligion. Culture de la paix , Les paroisses de l’Eglise Evangélique en rangs serrés

Le 2ème Synode régional du Wouri-Sud se tient depuis hier jeudi 21 janvier 2016 à la Paroisse de New-Bell 1. L’amour mutuel et la paix au centre des travaux.

Une région missionnaire, active, ancrée dans les valeurs du protestantisme, plus unie, solidaire et jouissant d’un environnement de paix et de sécurité. Voilà la vision de la région Wouri-Sud de l’Eglise Evangélique du Cameroun. Nous l’avons appris lors de l’ouverture jeudi 21 janvier 2016 du deuxième Synode régional qu’accueille la paroisse de New-Bell 1. Les travaux qui s’achèvent ce vendredi ont permis de débattre des problèmes de l’Eglise et surtout d’œuvrer à l’avènement d’une évangélisation novatrice. L’élection du bureau du synode, la présentation des nouveaux ouvriers et responsables dans la région, la Sainte Cène, la lecture et suivi des résolutions du précédant synode ont meublé les deux jours de rencontre.

Le thème général  « cultiver l’amour mutuel pour produire de bonnes œuvres », de l’avis du Secrétaire général de l’Eec, le Pasteur Pr Jean-Samuel Hendje Toya, vient couronner un processus enclenché depuis trois ans. « L’amour nous invite à poser nos mains et nos pieds dans les empreintes du Christ pour le service. Et on ne peut pas suivre Christ sans s’engager à donner sa vie pour la cause noble qu’il a représenté », dira le Pasteur. Les 32 paroisses des quatre districts que compte la région synodale du Wouri-Sud ont bien saisi la nécessité de vivre en harmonie et d’éviter des divisions ou conflits comme cela a été observé dans la région Centre. Notamment avec les paroisses Njo Njo, Bonadibong, Bonamikengue, Bonaleke et Dikolo où des tensions et discordes entre fidèles et  responsables ont conduit à la rédaction d’un mémorandum de150 pages.

La région synodale Wouri-Sud est décidée à faire reculer le mal et bâtir le règne de Dieu au milieu du peuple en cette année. « Nous aurons besoin d’un peu plus de sincérité, d’honnêteté et de respect mutuel », font savoir les pasteurs des différentes paroisses du District de New-Bell A. S’agissant des synodes, il existe des régionaux et des nationaux. Le synode régional est une assemblée délibérative. Il réunit les représentants du conseil régional concerné et les délégués de l’ensemble des Eglises locales de la région (pasteurs et laïcs ayant la fonction de délégués synodaux). Les délibérations des synodes régionaux sont soumises pour un deuxième niveau d’analyse et de délibération au synode national. Ce dernier est l’instance souveraine, décidant de la formation de la foi et des questions d’organisation, depuis le traitement des ministres jusqu’aux accords internationaux ou interconfessionnels.

La Paroisse Eec de New-Bell I qui accueille le 2ème synode régional du Wouri-Sud, a été créée en 1918. C’est l’une des paroisses mères de l’Eglise qui compte 900 membres communiants, 100 membres non communiants, 220 enfants au culte de petits, 7 chorales. Elle est dirigée par deux ouvriers entourés d’un Conseil d’Anciens composé de 60 membres et un Conseil paroissial de 40 adhérents. Ses perspectives sont : créer des cellules de prières, aménager et équiper une salle de fête, finir les travaux de construction d’un nouveau presbytère, construire une école cycle complet ainsi qu’un forage.