La CDC est désormais une société à capitaux publics

Le changement y afférent a été consacré par un décret du président de la République du Cameroun signé le 19 janvier 2016

 

L’Etat du Cameroun est désormais l’unique actionnaire de la Cameroon development corporation (CDC). Telle est la portée du décret du président national, Paul Biya, signé mardi, 19 janvier 2016. Lequel porte publication des nouveaux statuts de la société.

Le même décret dispose que la CDC est désormais une société à capitaux publics. Ses missions consistent entre autres à créer, exploiter et développer des entreprises spécialisées dans agricoles et pastorales ; assister les petits exploitants exerçant dans son périmètre d’action ; etc.

Une autre disposition du texte présidentiel concerne la tutelle de la CDC. Elle est placée sous l’autorité duministère des Finance et du ministère de l’Agriculture et du Développement rural.

 

© Droits réservés
La Cameroon development corporation est l’un des principaux exportateurs au Cameroun

Les nouveaux statuts de la CDC organisent également les instances d’administration de la CDC. Les principales sont : la direction générale, le conseil d’administration, l’Assemblée générale(AG).

S’agissant de l’Assemblée générale, elle est l’organe qui décide de l’opportunité du changement du transfert du siège de Bota-Limbe vers un autre lieu. Elle décide également d’une éventuelle augmentation du capital social. Lequel est chiffré à plus de 35 milliards de FCFA.
La Cameroon Development Corporation est l’une des toutes premières entreprises camerounaises. C’est le premier employeur du pays et l’un des principaux exportateurs. Elle produit de la banane, de l’huile de palme, du caoutchouc naturel et de nombreuses autres cultures. Toutes ses plantations sont situées dans la région du Sud-Ouest autour du mont Cameroun.