Le café camerounais se trouve de nouveaux débouchés en Chine, en Hollande et en Malaisie

Sur les 23 865 tonnes de café produits au Cameroun au cours de la campagne 2014-2015, les exportations ont culminé à 23 672 tonnes, en hausse de 8,24%, selon le bilan de fin de campagne élaboré par l’Office national du cacao et du café (ONCC). A l’analyse, cette augmentation des exportations, malgré la baisse de la production nationale (-27%), peut s’expliquer par l’arrivée de nouveaux consommateurs des cafés camerounais dans le portefeuille des exportateurs locaux.

En effet, révèle le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC) dans son rapport «synoptique» de la campagne caféière 2014-2015, la Chine, la Hollande (qui est déjà la destination de 80% du cacao camerounais) et la Malaisie «sont les nouvelles destinations pour le café arabica» camerounais.

Cependant, au terme de la campagne sus-mentionnée, l’Allemagne, la Belgique et la Russie sont demeurées les premières destinations des cafés (arabica et robusta) camerounais, puisque ces trois pays ont reçu 81,36% des volumes exportés, révèlent les statistiques officielles.