Cameroun: Le budget de la Présidence de la République en baisse

L’enveloppe affectée au siège des institutions est en baisse de plus de 7 milliards Fcfa.

48 milliards Fcfa ! Tel est le montant du budget de la présidence de la République. Un budget en baisse. Car, celui de l’année dernière était de plus de 55 milliards Fcfa. Les esprits les plus curieux s’étaient même posés la question de savoir à quoi peut servir une telle enveloppe, à côté des ministères tels que les Arts et la Culture, le Travail et la Sécurité sociale ou du Commerce, qui tournent autour de 4 milliards Fcfa. Que ni. Car, la présidence de la République, au-delà de son caractère précieux d’être le sommet de l’Etat, a des missions, qui lui sont assignées par les textes. Notamment la coordination de l’action gouvernementale, la sécurité du chef de l’Etat, de sa famille et de ses invités spéciaux, l’intégrité du territoire. La Loi de règlement indique que, compte tenu de ces lourdes missions, 93,62% de l’enveloppe budgétaire de la présidence de la République

pour 2014 a été consommé.
La présidence de la République, de manière schématique, ce sont huit ministres, cinq ambassadeurs itinérants, trois conseillers spéciaux et plus d’une vingtaine de conseillers techniques. En ce qui concerne les ministres, quatre sont sans portefeuille et les quatre autres sont le Secrétaire général et ses deux adjoints (un poste vacant en ce moment), et le directeur du cabinet civil. Comment ne pas évoquer les hauts responsables à l’instar du commandant de la Garde présidentielle, du chef d’Etat major particulier, du directeur de la sécurité présidentielle et du directeur général de la Recherche et d’Etudes, qui pourraient avoir rang de directeurs généraux. Tous émargent au budget de la présidence de la République, qui doit aussi s’occuper des résidences présidentielles se trouvant dans les chefs lieux des régions ainsi que dans certaines villes comme Kribi. Résidences dont le bon état doit être assuré par l’intendance.
En 2009, la presse nationale avait parlé des voyages dispendieux du chef de l’Etat camerounais au point où certains hommes politiques camerounais se sont demandés à quoi servait le budget de la présidence de la République. Toujours est-il que la présidence de la République a une charge symbolique qui amène les Camerounais de tous bord à tendre la main au chef de l’Etat ou à la première dame. Ainsi, ils peuvent venir en aide au Camerounais lambda, soutenir une action placée sous leur patronage, ou organiser des cérémonies telles que le buffet qui accueille souvent les Camerounais au Palais de l’Unité après le défilé du 20 mai. Plus de 10.000 personnes. Y compris les plus farouches opposants au régime de Yaoundé. Le 23 mai 2013, le journal Mutations révélait que 13.000 individus mangent à près de 4 milliards Fcfa au Palais de l’Unité.