Cameroun : Drame fe Mina : 15 Familles des victimes reçoivent chacune 478 360 Fcfa

15 des 16 familles des victimes de la bousculade de Mina à la Mecque, le 24 septembre dernier, identifiées dans la région du Nord, ont reçu le 7 décembre 2015 à Garoua, la somme de 478 360 Fcfa chacune. C’était au cours d’une cérémonie présidée par le préfet de la Bénoué, Mamoudou Haman, à la salle de délibération de la communauté urbaine de Garoua. Les fonds distribués représentent un appui spécial du président de la République à l’endroit des ayants droit des familles des victimes décédées lors de la bousculade de Mina. Le montant global de l’appui du chef de l’Etat était de 7 653 760 Fcfa.

Des 16 familles recensées dans le Nord, les autorités n’avaient toujours pas pu avoir accès aux ayants droit de Fadimatou Alioum Boukar. Mamoudou Haman a cependant tenu à indiquer que l’argent qui revient à sa famille sera gardé en attendant d’entrer en contact avec un représentant de celle-ci. «L’appui du chef de l’Etat est appréciable. Nous considérons ça comme le soutien d’une personne qui vous apporte du réconfort dans la difficulté camer.be. Notre soeur a laissé des enfants, nous allons leur remettre ça afin qu’ils puissent utiliser», confie un parent d’une victime. Jusqu’à ce jour, soit plus de trois mois après les tristes événements de Mina, certaines familles sont toujours sans nouvelle de leurs parents déclarés portés disparus. Une situation qui a été évoqué au cours de la cérémonie de lundi dernier à Garoua.

«Il avait été convenu au cours d’une réunion qu’après un mois sans nouvelle des disparus, ils étaient considérés comme décédés. Qu’en est-il de la situation aujourd’hui ?», a lancé un représentant de la famille d’un porté disparu au préfet. La question n’a pas connu de réponse précise dans la salle, mais un cadre de la commission du hadj nous a indiqué que la question faisait l’objet d’un suivi particulier par les autorités camerounaises et saoudiennes.