Cameroun – Conseil d’administration extraordinaire: Le Port autonome de Douala retient son souffle

Des grandes décisions annoncées à Yaoundé

Au moment d’aller sous presse, La Nouvelle Expression a appris qu’un conseil d’administration extraordinaire du Port autonome de Douala (Pad) va se tenir ce jour à Yaoundé. Votre journal n’a pas pu avoir plus d’information officielle sur l’ordre du jour. Mais des coulisses annoncent que la question de la direction générale serait bien au centre des débats. On sait que depuis plusieurs mois, son directeur général, Emmanuel Etoundi Oyono est en Europe, officiellement pour quelques ennuis de santé. Et les mêmes informations indiquent qu’il ne serait pas sur le point de regagner le pays ; et du coup, la question de son  remplacement est à l’ordre du jour de ses concurrents. Le plus cité est  Ismaël Ngoh, Directeur général de l’agence de régulation des marchés publics (Armp). Une éventualité qui va faire un gros pactole pour les ressortissants du département de  la Haute Sanaga. Lorsqu’on sait que ce département compte déjà dans la haute administration, Linus Toussaint Mendjana, directeur général de l’Ecole nationale  d’administration et de magistrature (Enam),  Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre secrétaire général de la présidence de la République, Pierre Ismaël Bidoung Kpwatt  du ministère des sports et  de l’éducation physique et Antoine Félix Samba, directeur du budget. On sait aussi que depuis le dernier réaménagement ministériel du 2 octobre 2015, les délicats postes de directeur des douanes et de la Caisse  de stabilisation de produits des hydrocarbures (Csph) demeurent vacants.