33 carrières industrielles cherchent exploitants dans la région du Littoral du Cameroun

Sur les 50 carrières industrielles recensées dans la région du Littoral du Cameroun, seulement 17 sont actuellement en exploitation, indiquent les services locaux du ministère des Mines. Au total, 33 de ces carrières n’ont jamais été exploitées, ou alors ont été abandonnées par des exploitants.

A l’origine de la sous-exploitation des carrières dans cette région, a-t-on appris au cours d’un forum sur les questions foncières et domaniales, se trouve principalement le manque de moyens financiers auquel font face les opérateurs, qui sont souvent obligés d’abandonner les carrières pour lesquelles ils ont pourtant reçu l’agrément d’exploitation.

Mis à part les difficultés financières des opérateurs, les experts du secteur mettent également à l’index l’ignorance même des opérateurs économiques, qui ne maîtrisent pas toujours les procédures donnant accès aux agréments délivrées par le ministère des Mines.

Par ailleurs, ceux des opérateurs économiques qui réussissent souvent à introduire une demande d’agrément auprès des services compétents, apprend-on, se découragent dans de nombreux cas, face aux lenteurs et tracasseries administratives.