Cameroun – Yaoundé: Le bureau de René Claude Meka cambriolé

Un collaborateur du chef d’état-major (CEMA) aurait emporté 150 millions Fcfa planqué dans le coffre-fort.

Il se nomme Goufan. Il est commandant en service auprès du chef d’état-major des armées. De sources introduites, il a éventré le coffre-fort du Cema le mardi 8 décembre 2015 et emporté une somme d’argent évaluée à 150 millions Fcfa. Depuis son forfait, l’officier supérieur est en cavale. On ignore s’il a quitté le pays avec son butin ou s’il se terre dans un quartier de la capitale. A l’abri des fins limiers qui ont été prestement mis à ses trousses. Au sein du haut commandement, cette information qui fait le buzz sur les réseaux sociaux, n’a pas été démentie.
Selon le décret n°2001/178 du 25 juillet 2001 portant organisation générale de la Défense et des états-majors centraux, l’état-major des armées assure la coordination des activités des états-majors de l’armée de terre, de l’armée de l’air et de la marine pour l’organisation, l’équipement et l’entraînement des Forces. L’état-major des armées

est placé sous l’autorité d’un officier général nommé par décret du président de la République. Le chef d’état-major des armées est assisté du major-général de l’état-major des armées, chargé de la coordination, officier nommé par décret du président de la République.
Depuis septembre 2001, l’état-major des armées est dirigé par le général de corps d’armée, René Claude Meka. Ce dernier a été formé à l’École spéciale militaire de Saint-Cyr. Il a été directeur de la sécurité présidentielle et a commandé la brigade du Quartier général de Yaoundé. René Claude Meka a succédé à Pierre Semengue, qui a occupé le poste de Cema pendant quarante-deux ans.