47ème Sommet De La Cedeao : Monnaie Unique, Ébola Et Succès Contre Boko Haram Au Menu (Accra)

Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara, a pris part, ce mardi 19 Mai 2015, au Centre International de Conférence d’Accra (Ghana), à la cérémonie d’ouverture de la 47ème Session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO, consacrée à l’examen de diverses questions politiques, sécuritaires et économiques.

Dans son allocution de bienvenue, le Président du Ghana, S.E.M. John Dramani MAHAMA, Président en exercice de la CEDEAO, a souligné les progrès accomplis dans le processus d’intégration régionale, notamment en matière de libre circulation des biens et des personnes et de respect du protocole sur la bonne gouvernance et la démocratie.

Il a également relevé les bons résultats obtenus dans la lutte contre la maladie à virus ébola, matérialisés par son éradication au Libéria et sa nette régression en Guinée et en Sierra – Leone, grâce aux efforts des pays affectés, de la CEDEAO, de l’OMS et de la Communauté internationale.

Le Président MAHAMA a, en outre, salué les succès remportés dans la lutte contre la secte islamiste BOKO HARAM, avant de recommander une mutualisation des efforts dans la stratégie de lutte contre le terrorisme.

Abordant la question des élections, le Chef de l’Etat ghanéen a félicité le Nigéria et le Togo pour la réussite de leurs scrutins et souhaité que le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et la Guinée qui organisent des élections cette année, confirment l’évolution positive de notre sous-région en matière de démocratie.

Evoquant l’Accord de paix inter malien, intervenu le 15 Mai dernier à Bamako, le Président en exercice de la CEDEAO a souhaité l’application effective de cet Accord, afin de garantir la paix et la stabilité dans ce pays.

L’appui de la Communauté internationale à la Guinée-Bissau pour la stabilisation de ses Institutions et la question de l’emploi des jeunes ont constitué les derniers points abordés par le Président MAHAMA.

Le Président de la Commission de la CEDEAO, M. Kadré Désiré OUEDRAOGO, a, pour sa part, rendu un vibrant hommage aux pionniers de la CEDEAO, notre Organisation commune, qui prépare activement la célébration de son 40ème anniversaire.

Pour lui, ces festivités seront l’occasion d’apprécier nos succès, de méditer sur nos échecs et d’évoquer les perspectives, notamment la création de la monnaie unique, la réalisation de la CEDEAO des peuples, le renforcement des prérogatives du Parlement Ouest-Africain et les réformes institutionnelles.

M. Kadré Désiré OUEDRAOGO a également évoqué l’immigration clandestine vers l’Europe, qui est ‘’un fléau’’ dont nous devons analyser les causes profondes afin de proposer des solutions idoines, en relation avec les pays concernés.

Le Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU pour Afrique de l’Ouest, Dr Mohamed Ibn Chambas, a, quant à lui, présenté le message de solidarité du Secrétaire Général des Nations Unies à l’endroit des Etats membres de la CEDEAO.

Notons qu’à l’issue de la cérémonie d’ouverture, les Chefs d’Etat se sont retrouvés pour une session à huis-clos.