Le ministre de la Santé publique André Mama Fouda a énoncé les grandes lignes de cette campagne le lundi 27 juillet dernier lors d’un point de presse dans le bâtiment abritant ses services à Yaoundé.

La campagne de distribution des Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda) à toute la population du Cameroun se déroulera en trois grandes phases sur toute l’étendue du territoire. La première concernera les régions de l’Est, du Nord-Ouest, du Sud et du Sud-Ouest en août prochain. La deuxième étape va concerner l’Adamaoua, l’Extrême-Nord, le Nord et démarrera en octobre prochain. Et la troisième phase va couvrir le Centre, le Littoral et l’Ouest et commencera en décembre.

Le ministre de la Santé publique s’est voulu ferme, en communicant les modalités pratiques de distribution des moustiquaires imprégnées à toute la population du Cameroun cette année. Raison : André Mama Fouda souhaite éviter les erreurs de la première campagne déroulée en 2011. Des manquements liés au mauvais dénombrement des ménages, préalable à la distribution des moustiquaires imprégnées, rapporte le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune dans son édition du 28 juillet 2015.

Le journal revient sur les modalités décrites par le ministre de la Santé André Mama Fouda. L’on apprend que dans un premier temps, les équipes du Ministère de la Santé (Minsanté) des différentes aires de santé de chaque localité vont procéder au dénombrement des ménages. Il sera question de déterminer le nombre ou de compter les résidents de chaque foyer. Un processus qui va durer 11 jours et au cours duquel les agents de dénombrement seront identifiés par des badges.

Après le dénombrement, ils remettront un ticket sur lequel seront marqués le nombre de moustiquaires à recevoir par ménage et le lieu de retrait. Ceux-ci seront appuyés par les membres de la communauté sélectionnés par les chefs des aires de santé aux fins d’assurer le dénombrement et la distribution.

Concernant la distribution proprement dite, elle durera cinq jours et se fera dans les postes fixes (formations sanitaires, écoles, chefferies, lieux de culte, maisons de la femme, etc.) identifiés par les responsables des aires, de districts et des régions. Chaque représentant de ménage se rendra au site de distribution inscrit sur le ticket muni dudit ticket et de sa carte nationale d’identité afin d’entrer en possession de son dû. En cas de perte du ticket, il lui suffira de regarder le numéro de marquage inscrit sur son ménage avec lequel il se rendra au point de distribution.

En rappel, selon les informations rendues par le Minsanté, le paludisme constitué la première cause d’hospitalisation dans les hôpitaux publics au Cameroun et la première cause de décès. L’utilisation correcte des Milda est un moyen efficace et gratuit de se protéger contre cette  maladie.  « Son rôle est de prévenir les piqûres de moustiques et de diminuer leur propagation. Vous êtes protégés gratuitement pendant trois ans », a conclu le ministre.