230 tonnes de farine de la société suisse La Grain bloquées au port de Douala

Jugées impropres à la consommation humaine par le Groupement des meuniers du Cameroun, 230 tonnes de farine de la marque «Papa Africa», importées sur le territoire camerounais par un représentant de la société suisse La Grain, sont bloquées depuis quelques jours au port de Douala par la douane camerounaise, a révélé la presse locale en fin de semaine dernière.

En plus d’être impropre à la consommation, toujours selon les accusations portées par les meuniers camerounais, cette cargaison représentant 4600 sacs ne respecterait non plus la norme en vigueur au Cameroun en matière de production de farine, encore moins les règles régissant les importations de produits sur le marché camerounais.

Le blocage de cette cargaison survient alors que les meuniers camerounais, depuis plusieurs années, dénoncent les importations massives de farine sur le territoire national. Selon cette association corporatiste, la production locale, pourtant capable de satisfaire la demande nationale, est ainsi sacrifiée à l’autel des importations, face auxquelles plusieurs minoteries locales, apprend-on, sont obligées de faire tourner leurs usines en dessous des capacités de production optimales.