20 mai: semaine festive de l’Unité à Bessengue

Un concept, Mulatako Event, pour célébrer le rassemblement des habitants de Douala

 

En plus de la semaine de l’Unité qui sera organisée par les autorités de la région du Littoral à la Maison du parti à Bonanjo, les habitants de Douala pourront aussi se rendre du côté de Bessengue, à l’esplanade de la salle de cinéma Canal Olympia à l’entrée de la gare ferroviaire, pour un évènement festif dans la même période du 13 au 20 mai 2017 : Mulatako Event, la semaine commerciale, culturelle et sportive de l’Unité. Première édition.
A l’origine de cette manifestation, le club Nkotti, déjà organisateur du festival Fomaric. Il est question pour le comité d’organisation, dans un contexte marqué par les turbulences que connaît le pays notamment dans les régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest, tout comme à l’Extrême-Nord et à l’Est, de rassembler les Camerounais autour de la thématique et des idéaux de paix, de cohésion sociale, de solidarité que véhicule cette 45e édition de la fête de l’Unité.
Et l’un des moments forts de Mulatako, rassemblement en langue duala, ça va être le marathon. Une activité sportive qui avait le vent en poupe dans la cité économique dans les années 80 avec le marathon Beaufort, selon Sadrack Bassomo, président de la Ligue régionale d’athlétisme pour le Littoral (Liral). Autre sport, le football, avec un mini-tournoi qui va regrouper quatre équipes dont une de journalistes, une autre d’artistes et deux composées d’employés d’entreprises partenaires.
Pour le chanteur Georges Dickson qu’on a retrouvé avec plaisir, et qui s’est déclaré capitaine de l’équipe des artistes, «ça fait 21 ans que les footballeurs musiciens ne se sont plus réunis. Aujourd’hui nous sommes tellement divisés à cause d’intérêts égoïstes et le foot peut nous unir autour d’un seul idéal». Côté commercial, les visiteurs auront droit aux soldes, aux ventes aux enchères et pourront établir des contacts avec des entreprises qui viendront promouvoir leurs produits et services. Côté culture, des spectacles de groupes de danses, des défilés de mode, des concerts sont prévus. Un autre point fort de Mulatako Event 2017, ce sera la partie cinéma.
 

 Nkotti François: « Ce n’est pas un Fomaric bis »

Promoteur Mulatako Event

« Nous avons placé Mulatako Event pendant la semaine de l’Unité parce que c’est une fête importante pour le Cameroun, mais il n’y a pas assez d’activités pendant cette période, qui permettent de rassembler beaucoup de monde dans la ville de Douala, dans la joie et la paix. Mais, j’ai entendu des gens dire que c’est un festival Fomaric bis. Ce n’est pas le cas. Vous le voyez ainsi parce que c’est le même promoteur qui l’organise. Si c’était quelqu’un d’autre, la question ne se poserait même pas. La différence fondamentale entre Mulatako Event et le festival Fomaric, c’est que pour le deuxième évènement cité, il n’y a pas de marathon, de mini-tournoi de football, donc toute cette dimension sportive. Ce concept, je l’ai baptisé bouillon de culture, de commerce et de sport».