camernews-conseil

16 milliards de FCFA pour le programme de désenclavement des bassins de production agricole, pastorale et touristique

16 milliards de FCFA pour le programme de désenclavement des bassins de production agricole, pastorale et touristique

Parmi les sites retenus, l’on peut mentionner entre autres le site d’Ebogo dans le Département du Nyong et So’o, le campement d’Oudjila dans le Département du Mayo-Sava, le lac Petonoun dans le Département du Noun, le lac Awing dans le Département de la Mezam, le site Man O’war Bay-Bimbia-Dikolo dans le Ndian.

C’est l’une des résolutions issues du dernier Conseil national du tourisme qui s’est tenu lundi dernier à Yaoundé, et présidé par le Premier Ministre, Philémon Yang.

Le communiqué rendu public à l’issue de la 15e session du Conseil national du Tourisme présidée hier à Yaoundé par le PM Philemon Yang.

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Monsieur Philemon Yang, a présidé, ce mardi 31 janvier 2017, dans l’immeuble principal abritant ses Services, la 15e session du Conseil national du Tourisme, sur le thème « le développement des transports dans la perspective de l’émergence du tourisme camerounais ». Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour des travaux, à savoir :

– le compte rendu de la mise œuvre des recommandations et résolutions issues de la 14ème session ;

– l’exposé du ministre Transports sur le thème «Transport et Tourisme: pour une vision intégrée»;

– l’exposé du secrétaire d’État auprès du ministre des Travaux publics sur le thème « Développement des infrastructures de transport et tourisme : nécessaire convergence des actions dans l’optique de l’émergence du Cameroun».

Prenant la parole au terme du mot introductif du Premier ministre, chef du gouvernement, le secrétaire permanent du Conseil a présenté le niveau de mise en œuvre des recommandations adoptées au cours de la quatorzième session. Il en ressort que le ministre d’État, ministre du Tourisme et des Loisirs a signé le 16 mai 2016, une lettre circulaire rappelant les mesures de sécurité applicables dans l’enceinte des établissements de tourisme et de loisirs sur toute l’étendue du territoire national.

Par ailleurs, l’aménagement des sites touristiques d’intérêt régional et national s’est poursuivi et plusieurs infrastructures de loisirs sont en cours d’achèvement, au rang desquels le parc récréatif d’Ebolowa, les stations nautiques de Lagdo et de Maga ainsi que le village des vacances de Buea. En outre, une plateforme numérique a été mise en place par le ministère des Relations extérieures, afin de permettre aux touristes de disposer d’informations utiles en temps réel.

S’agissant spécifiquement de la qualité des prestations offertes par les opérateurs du secteur touristique, elle a connu une nette amélioration, à la faveur de l’organisation de la récente coupe d’Afrique des nations de football féminin. Le Conseil a ensuite suivi la présentation du ministre des Transports sur la vision intégrée des problématiques du transport et du tourisme.

Après avoir démontré que des services de transport de qualité sont de nature à contribuer au développement de l’industrie touristique, il a présenté les projets et initiatives en cours dans la perspective de la dynamisation des transports ferroviaire, routier, maritime et aérien. Il a souligné que le relèvement de la qualité des services de transport constitue une préoccupation constante du gouvernement, dans l’optique d’améliorer la mobilité des personnes et des biens. L’opérationnalisation dans les prochaines semaines d’un système de transport urbain de masse dans la ville de Yaoundé s’inscrit dans cette logique.

Les travaux du Conseil se sont poursuivis avec l’exposé du secrétaire d’État auprès du ministre des Travaux publics, au cours duquel il est apparu que les voies à aménager à l’effet de faciliter l’accès aux sites touristiques prioritaires ont déjà été identifiées. De même, les travaux de construction et d’entretien des routes et ouvrages d’art se sont intensifiés au cours de l’année 2016.

Pour l’exercice budgétaire 2017, il est prévu une allocation de 16 milliards de FCFA pour le programme de désenclavement des bassins de production agricole, pastorale et touristique. Parmi les sites retenus, l’on peut mentionner entre autres le site d’Ebogo dans le département du Nyong et So’o, le campement d’Oudjila dans le département du Mayo-Sava, le lac Petonoun dans le département du Noun, le lac Awing dans le département de la Mezam, le site Man O’war Bay-Bimbia-Dikolo dans le Ndian.

Dans le cadre des échanges, les membres du Conseil ont salué les actions significatives menées par le gouvernement dans le cadre de la réhabilitation de l’aéroport de Douala. Ils ont exprimé la nécessité de clarifier le taux ainsi que les modalités de collecte et de reversement de la taxe de séjour, nouvellement instituée. Le Conseil s’est achevé à 12 h, après l’adoption des résolutions et recommandations visant à dynamiser le tourisme au Cameroun.-

Yaoundé, le 31 janvier 2017
Le secrétaire général des Services du Premier ministre,
(é) FOUDA Séraphin Magloire

camernews-conseil

camernews-conseil